Le CPF et l’employabilité

L’employabilité est le maître mot de la formation continue aujourd’hui. La formation continue devient un élément fondamental dans la société d’aujourd’hui, les méthodes, techniques et savoir faire changent avec un monde en mouvement permanent. Le CPF, Compte Personnel de Formation est le mécanisme légal permettant en France de pouvoir se former, depuis janvier dernier il remplace le défunt DIF.

L’emploi à vie est mort ! Vive l’employabilité !  Il est nécessaire de s’adapter au monde d’aujourd’hui, de comprendre les enjeux des nouveaux emplois, et de comprendre le phénomène d’Ubérisation de la société, la location de service de meilleure qualité pour moins chère provoque le bouleversement de l’économie donc de l’emploi.  Techniquement le CPF propose des solutions pour permettre d’exploiter les potentiels de chacun et l’adaptation à de futurs emplois .

Pour les personnes travaillant dans le privé, deux solutions : 

Votre entreprise à moins de 10 salariés, vous pouvez alors demander une formation dans un centre de formation et la prise en charge par votre OPCA comme c’était le cas avec le DIF. Vous devez créer votre compte internet sur le site http://www.moncompteformation.gouv.fr/. Votre employeur doit vous donner un document récapitulatif de vos heures de formation afin de transformer votre DIF en CPF. Nous avons bien compris que chaque individu doit se former, aussi, nous vous proposons un catalogue de plus de 200 formations personnalisées.

Pour les entreprises de plus de 10 salariés, la situation est un peu différente. Vous devez créer votre compte sur le site http://www.moncompteformation.gouv.fr/ et après avoir renseigné le nombre d’heures dont vous disposez, vous devez choisir parmi une liste de formations inscrite dans le catalogue correspondant à votre secteur d’activité.

Pour les fonctionnaires, le DIF est encore d’actualité pour le moment.

Ce contenu a été publié dans actualité, Blog, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.