La portabilité du DIF

Lorsque votre contrat de travail prend fin (licenciement, fin de CDD …) vous pouvez bénéficier du financement d’une action de formation, bilan de compétences ou validation des acquis de l’expérience grâce aux droits au DIF acquis dans votre dernière entreprise, à condition de percevoir les allocations de chômage.

C’est ce qu’on appelle la portabilité du DIF !

Dans quel cas de rupture de votre contrat de travail pouvez-vous bénéficier de cette portabilité ?

 

• Licenciement, sauf faute lourde ;

• Démission légitime ;

• Fin de CDD ;

• Rupture conventionnelle ;

• Résiliation judiciaire ;

• Prise d’acte.

 

Comment en bénéficier ?

 

A la fin de votre contrat de travail, votre employeur vous remet un certificat de travail sur lequel figure votre nombre d’heures de DIF, le montant correspondant (nombre d’heures de DIF x 9,15 €) et les coordonnées de l’Opca dont dépend votre ancien employeur.

Muni de ce certificat, vous faites une demande à Pôle emploi pour effectuer une formation grâce à la portabilité du DIF. Il émet un avis en fonction de la pertinence de cette formation par rapport à votre PPAE. Que l’avis soit favorable ou non, une demande de formation sera adressée à l’OPCA compétent qui, en fonction de ses priorités, vous accordera ou non le financement de votre formation.

 

N’hésitez pas à nous contacter, pour plus d’informations, ou contacter nous au 03.55.67.44.08