Le compte Personnel de Formation (CPF) : Le complément.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Depuis la loi du 5 mars 2014, le Compte Personnel de Formation (CPF) accentue et concrétise la formation chez les salariés et demandeurs d’emploi. Le CPE est un droit et il permet aux salariés de cumuler ses heures de formations sans jamais les perdre, même s’il y a changement d’emploi, ou perte d’emploi. Le CPE encourage l’évolution professionnelle et par la même occasion l’employabilité des actifs, elle permet des formations certifiantes et diplômantes.

Avec le CPF, il sera donc possible de cumuler jusqu’à 150 heures maximum, mais cela ne suffira peut être pas à financer de longues formations, dans ce cas, différentes structures ou organismes pourront permettre le financement. Les heures supplémentaires pourront aussi être financées par l’employeur, un OPCA, un OPA, l’Etat, la Région, le Pôle emploi, l’Agefiph ou le futur stagiaire lui-même. Cependant le complément financier n’est pas une obligation pour les financeurs, qui peuvent accepter selon leurs critères et en fonction du projet du demandeur de formation.

Pour un conseil en évolution professionnelle

Pour toute personne ayant besoin de conseil en formation, le Conseil en Évolution Professionnelle à été mis en place dans ce but. Les agents du CEP désignés pour cette mission depuis le 1er Janvier 2015 sont : Pôle emploi, Cap emploi, les OPACIF, l’APEC et les Missions Locales.

Pour aller plus loin

Le site officiel du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la formation Professionnelle et du Dialogue social comporte des « FAQ », énumérant les questions le plus fréquemment posées par les futurs stagiaires, les employeurs ou les professionnels de la formation.

Ce contenu a été publié dans actualité, Blog, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.